100 ans de Heinrich Böll

100 ANS DE HEINRICH BÖLL


La langue peut être le dernier havre de liberté.
Die Sprache als Hort der Freiheit, 1959 (Heinrich Böll: Werke. Kölner Ausgabe. vol. 10, p. 537)
S’engager est la seule manière de rester en contact avec la réalité.
Einmischung erwünscht, 1973, (Heinrich Böll : Werke. Kölner Ausgabe, vol. 18, p.190)
Je suis artiste, tenu au non-conformisme.
Billard um halb zehn, 1959 (Heinrich Böll: Werke. Kölner Ausgabe. vol. 11, p. 104)
Heinz Held, Heinrich Böll mit Manuskript,1953. © Museum Ludwig, KölnPhoto: Heinz Held . All rights reserved.

Böll à l’ère de l'ironie

"Mais c’est hélas un fait, que les éditions d’œuvres complètes reliées et sous étui font souvent penser à de magnifiques cercueils dans lesquels les auteurs célèbres trouvent leur repos mérité.
Fêtons-nous aujourd'hui des funérailles de première classe ?
En d'autres termes : jusqu’à quel point Heinrich Böll est-il mort ?"

Par Ulrich Greiner