Politiques extérieures et de sécurité

Politiques extérieures et de sécurité

Les crises se multiplient dans le voisinage de l’Union Européenne et dans le monde. L’effet de ces crises, de la guerre civile en Syrie, l’instabilité en Irak et l’absence d’Etat en Libye ont des incidences directes sur les pays membres de l’Union européenne. Le terrorisme djihadiste est un défi pour toutes les sociétés européennes et pour la région du Proche Orient. Les réfugiés des guerres, conflits et du terrorisme djihadiste cherchent en Europe un abri pour survivre. En outre, le conflit en Ukraine de l’Ouest n’est pas encore résolu : des combats quotidiens se tiennent dans la zone. Ces questions dépassent largement les compétences et capacités politiques  individuelles des Etats : ce n’est qu’une Europe unie et qui renforce la coordination des politiques extérieures et de sécurité qui peut faire face à ces défis. Cela ne fonctionne pas aujourd’hui. Pourtant, la gestion de la crise en Ukraine par la France et Allemagne avec la mise en œuvre d’une politique de sanctions et du dialogue face à la Russie a pu éviter jusqu’à maintenant le conflit ukrainien ne devienne une guerre civile sanglante avec des millions des réfugiés en Europe. L’Europe peut donc agir et le moteur franco-allemand peut faire avancer la coopération et dépasser les traditions et  les différences de contexte à cet égard. Cependant, la coopération ne saurait être uniquement renforcée sur le plan militaire : il s’agit tout d’abord de faire progresser une politique commune basée sur les droits humains et la démocratie et qui privilégie la prévention des conflits et les solutions politiques et civiles pour ces conflits ainsi que le renforcement des organisations internationales. La Heinrich-Böll-Stiftung France s’engage pour faire avancer la coopération franco-allemande et européenne dans ce sens.

0 Commentaires

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire