Prix Nobel de la Paix : la Fondation Heinrich Böll félicite son partenaire ICAN

Prix Nobel de la Paix : la Fondation Heinrich Böll félicite son partenaire ICAN

Communiqué

C’est avec une grande joie que nous avons appris l’attribution du prix Nobel de la Paix à la Campagne Internationale pour l’Abolition des Armes Nucléaires (ICAN), organisation dont la Fondation Heinrich Böll est partenaire.

ICAN International in der Heinrich-Böll-Stiftung (2014). Créateur/Créatrice: Stephan Röhl. Creative Commons License LogoThis image is licensed under Creative Commons License.

C’est avec une grande joie que nous avons appris l’attribution du prix Nobel de la Paix à la Campagne Internationale pour l’Abolition des Armes Nucléaires (ICAN), organisation dont la Fondation Heinrich Böll est partenaire.

Ellen Ueberschär, co-présidente de la Fondation Heinrich Böll, a réagi à ce prix :

« Nous sommes très heureux pour notre partenaire ICAN et nous le félicitons de tout cœur ! L’attribution du Prix Nobel de la Paix à ce réseau international est un signal fort, qui soutient, dans le contexte actuel d’escalade nucléaire, la nécessité de solutions politiques et diplomatiques. La Fondation Heinrich Böll a soutenu les experts et militants d’ICAN depuis plusieurs années dans leur engagement pour une politique de sécurité rationnelle et dans ses efforts continus pour le désarmement nucléaire. »

Les membres allemands et internationaux d’ICAN ont, grâce à un travail de persuasion acharné et grâce au soutien de la Fondation, réussi à obtenir le soutien de leurs gouvernements pour un traité global et vérifiable d’interdiction des armes nucléaires. En juillet dernier, ce sont 122 Etats qui ont adopté le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, traité ouvert, depuis le 20 septembre 2017, à la signature des Etats à New-York.

ICAN, réseau international de jeunes militant-e-s, a pu, avec le soutien de la Fondation, participer à de nombreuses conférences internationales et encourager 127 Etats à prendre des engagements humanitaires d’interdiction des armes nucléaires. Ces engagements ont conduit à des négociations officielles pour aboutir à un accord international d’interdiction. ICAN a ainsi initié une des initiatives politiques pour le désarmement nucléaire les plus décisives de ces dernières décennies et a pu se positionner comme un acteur de la société civile reconnu en la matière.

La Fondation Heinrich Böll a soutenu, en France, la formation de militants d’ICAN France, et au niveau international,  la participation à des conférences comme le Groupe de travail à composition non-limitée pour le désarmement nucléaire en 2016 à Genève, ou encore les négociations onusiennes sur un traité d’interdiction en juillet 2017, mais aussi des forums de dialogue et de débat, ainsi que la formation continue de jeunes militants internationaux d’ICAN.

En ces temps de crise et de réarmement, le comité Nobel, par cette décision remarquable, remet la nécessité d’une interdiction et d’une élimination des armes nucléaires – la priorité centrale d’ICAN – au cœur des enjeux.

Plus d’informations :

 

Ajouter un commentaire