Réaction d'ICAN France à l'attribution du Prix Nobel de la Paix

Réaction d'ICAN France à l'attribution du Prix Nobel de la Paix

Communiqué

Nos partenaires d'ICAN France ont réagi à l'attribution du Prix Nobel de la Paix 2017 :

"ICAN France, un prix Nobel et la Fondation Heinrich Böll

Vendredi 7 octobre, 11h00 du matin, Paris. À la vision sur un écran de télévision de la présidente du Comité Nobel annoncer que notre organisation ICAN, la Campagne Internationale pour Abolir l’arme Nucléaire est le récipiendaire 2017 du Prix Nobel de la paix, le bonheur a empli de joie tous les acteurs la branche France d’ICAN.

ICAN France, branche française de la Campagne, internationale ICAN se félicite de recevoir ce prix qui honore le travail de chacun de ses membres. Pour Jean-Marie Collin membre du CA d’ICAN France « C’est une immense fierté ; en 10 ans, nous avons obtenu que les armes nucléaires soient considérées comme des armes illégales au même titre que les armes chimiques et bactériologiques. » En effet l’adoption en juillet dernier du Traité d’interdiction des armes nucléaires par 122 États a enclenché un nouveau mouvement, celui de la prise de conscience que les armes nucléaires peuvent enfin être interdites dans un objectif d’un processus de désarmement multilatéral. Un signal fort pour renforcer la sécurité internationale à l’heure de la crise nord-coréenne, ou l’accord avec l’Iran peut-être remis en cause et où les puissances nucléaires repensent leur stratégie de dissuasion.

Pour Patrice Bouveret, membre du CA d’ICAN France « Avec cette reconnaissance internationale, il est évident que le comité Nobel a voulu souligner l’importance d’engager un processus de réflexion sur le désarmement nucléaire ; une réflexion qui est malheureusement très faible au niveau du pouvoir exécutif comme législatif. Nous encourageons ainsi les parlementaires à prendre du recul sur le lancement de la modernisation de l’arsenal nucléaire français en examinant avec précision la réalité des nombreuses failles de cette arsenal, et qui ne correspond à rien d’autres qu’à une nouvelle Ligne Maginot ».

Mais nos actions n’auraient jamais pu être réalisées sans le soutien actif de nombreux partenaires et fondations. À ce titre, ICAN France souhaite remercier plus particulièrement la Fondation Heinrich Böll qui est à nos côtés depuis 2015. En effet dans notre marche en avant pour une prise de consciences de l’opinion publique des dangers posés par les armes nucléaires, nous avions organisé notre première ICAN Academy à Malakoff en octobre 2016. Un séminaire de formation et de mobilisation destiné aux jeunes français et européens qui avait alors réunit plus de 70 participants et une vingtaine d'experts en provenance de toute l'Europe pour 4 jours de débats, de conférences, de mises en situation et de moments de joie.

En 2018, la Fondation Heinrich Böll, sera encore plus fortement à nos côtés puisque que ICAN France organisera, au printemps, avec son soutien, une Académie pour les jeunes Francophones. Un nouveau séminaire spécialement adressé à cette jeunesse (notamment tunisienne, marocaine et algérienne) francophone. Cette Académie permettra de se pencher sur les objectifs et la compréhension du traité d'interdiction des armes nucléaires et sur les conséquences humanitaires catastrophiques des armes nucléaires. Les inscriptions à cette Académie s’ouvriront dans les prochaines semaines, tout comme la publication du programme de travail. Une certitude, nous allons offrir à ces jeunes des moments forts à travers des témoignages d’Hibakusha, de vétérans des essais nucléaires français, d’experts et d’hommes politiques et dans des lieux de pouvoir…

Plus que jamais ce prix Nobel souligne que l’interdiction et l’élimination des armes nucléaires vont dans le sens de la marche de l’Histoire et ICAN France est très fier de participer à cette marche avec la Fondation Heinrich Böll."

Related Content

Ajouter un commentaire