Oliver Nachtwey - La société du déclassement : la contestation à l'ère de la modernité régressive

Débat

Quel sens donner aujourd’hui à la notion de « classe sociale », alors que la majorité des sociétés occidentales semblent en perte de repères, et apparaissent de plus en plus fragmentées et divisées ? Comment appréhender le creusement des inégalités économiques et le sentiment de fragilisation des systèmes démocratiques ? Discussion avec Oliver Nachtwey et Anne-Lorraine Bujon de l'Estang. 

Oliver Nachtwey Le livre politique

Pour cette édition du Livre politique, Oliver Nachtwey s’entretient avec Anne - Lorraine Bujon de L’Estang et propose une riche réflexion autour du concept de déclassement : tandis que le système libéral favorise et enrichit les populations les plus aisées, les populations défavorisées subissent de plein fouet le délitement de l’Etat social, si bien que l’on assiste au développement d’un « précariat » en lieu et place du « prolétariat » antérieur. La montée du chômage, la baisse des protections sociales, le cantonnement des femmes dans des travaux liés au « care » ainsi que l’érosion des syndicats sont autant de manifestations de ce que Nachtwey décrit comme « la modernité régressive ». 

Retrouvez la vidéo de la conférence en intégralité : 

Dans son ouvrage La Société du déclassement : la contestation à l’ère de la modernité régressive (Edition de la Maison des Sciences de l’Homme, 2020), l’auteur met en parallèle et analyse les mouvements de contestation contemporains tels que Gilets jaunes en France, les Indignés en Espagne ou encore Pegida en Allemagne à l’aune des phénomènes de concentration des richesses et d’absence de reconnaissance sociale pour les populations les plus précaires. Le discours méritocratique, destiné à encourager les efforts individuels, est profondément remis en cause. 

Oliver Nachtwey a étudié l'économie à l'Université de Hambourg et a obtenu son doctorat en sociologie politique à l'Université de Göttingen en 2008. Il est professeur à l'Université de Bâle depuis 2017. Ses recherches se concentrent sur la transformation du travail, la représentation politique et les mouvements sociaux. Oliver Nachtwey s’est vu décerner plusieurs prix pour son livre La Société du déclassement : la contestation à l'ère de la modernité régressive.

Anne - Lorraine Bujon de l'Estang est directrice de la rédaction de la revue Esprit. Ancienne élève de l'École normale supérieure et agrégée d'anglais, elle a enseigné la civilisation américaine à l'université et contribue à la revue La Vie des idées. Ses domaines d'expertise sont la philosophie politique et l'histoire politique et culturelle des États-Unis.

Cette conférence a été organisée par le bureau de Paris de la Fondation Heinrich Böll et l’Institut Goethe Paris, en partenariat avec la revue Esprit et la Maison des Sciences de l’Homme (FMSH).