Atlas de l'Océan

Atlas de l'Océan

Créateur/Créatrice: Auteur : Shutterstock / Heinrich-Böll-Stiftung. Tous droits réservés.. Tous droits réservés
Homme libre, toujours tu chériras la mer.
Charles Baudelaire - L'Homme et la mer

La mer et l'Humanité

Les mers et océans recouvrent plus des deux-tiers de notre Planète. Riches en ressources, ils fournissent à l’homme nourriture, énergie et minéraux. Indispensable à la stabilité de notre climat, l’océan joue un rôle économique et écologique important.
Malgré tout, le futur de cet écosystème unique est menacé par de nombreux phénomènes comme la surexploitation et la pollution, entraînant une diminution accrue de la biodiversité et un déséquilibre dans son fonctionnement normal.

L’Atlas de l’Océan offre un regard sur l’état actuel de nos mers et océans. Grâce à ses nombreux articles et graphiques, il permet de mieux comprendre les tenants et aboutissants d’un écosystème essentiel à la vie sur Terre. Il a pour objectif de montrer au plus grand nombre l’importance de cet écosystème afin d’engager une discussion politique et sociétale plus large sur la manière avec laquelle nous devons le traiter et la nécessité absolue de le protéger.


Editorial, par Barbara Unmüßig et Jens Althoff

Vers une nouvelle relation à l'océan

12 leçons sur l'océan et le monde — Créateur/Créatrice: Petra Boeckmann. CC-BY-SA 4.0

Les océans face au changement climatique

Sans les océans, le changement climatique progresserait plus rapidement et de façon plus radicale.

L'océan, ralentisseur du changement climatique

L'océan a un effet bénéfique sur la régulation du climat. Il stocke la chaleur et emprisonne le CO2 en grandes quantités, ralentissant ainsi le changement climatique et inversant ses effets. Mais en ce faisant, l'océan et son écosystème subissent des dégâts importants.

Réchauffement et risque de montée des eaux

L'océan se réchauffe et le niveau de la mer ne cesse d'augmenter. Les îles et les zones côtières de l'hémisphère sud sont particulièrement touchées et nombre d'entre elles ont déjà dû être laissé à l'abandon. De plus, il est probable que d'autres populations soient contraintes de fuir à l'avenir.

Le littoral français face au changement climatique

Le littoral français, espace remarquable et vulnérable, est aux premières loges des effets du changement climatique: la montée des eaux pourrait avoir des effets majeurs sur l'érosion des côtes et le risque de submersion. Comment et avec quels outils le littoral peut-il s'adapter à ces enjeux ?

La question du poisson

Stocks de poisson : bientôt la pénurie ?

Pêche illégale, surexploitation et industrialisation des techniques vident dramatiquement de nombreux lieux de pêche de leurs poissons, une situation surtout observée dans les pays les plus pauvres.

Vivre avec l'océan : un échange unilatéral ?

Tourisme maritime : destination océan

Les séjours en mer sont une activité en plein essor. Les navires de croisière sont de plus plus grands et de plus en plus d'espaces côtiers se métamorphosent en période de vacance. Mais quelles sont les conséquences sur la nature et les personnes qui vivent du tourisme sur ces points névralgiques ?

Transport maritime : commerce mondial et guerre des prix

Le transport maritime international est le moteur de l'économie mondiale, mais il taverse une crise profonde depuis 2008 ; les prix du fret ont fortement chuté et les multinationales du transport maritime sont empêtrés dans des guerres tarifaires. Se pose aussi la question du traitement des cargos devenus inutiles ou usagés.

L'avidité mondiale en ressources

Les grandes sociétés minières des pays industrialisés s'emparent progressivement des trésors des grands fonds marins. Les prix du marché mondial et l'acceptation plus rare de l'exploitation minière sur la terre ferme ont rendu très lucrative cette activité intensive. l'exploitation des profondeurs presques vierges est sur le point de commencer, même si les effets écologiques et sociaux n'ont pas été suffisamment étudiés.

Transition énergétique : les énergies de l'océan

Les énergies marines renouvelables donnent beaucoup d'espoir : la mer sera peut-être l'avenir de l'énergie. Les réserves inexploitées de combustibles fossile attirent aussi l'attention, mais leur exploitation est risquée, qu'il s'agisse des réserves connues de pétrole des eaux profondes ou des réserves inconnues d'hydrate de méthane.

Les impacts de l'activité humaine sur l'océan

Acidification : un avenir corrosif

L'océan s'acidifie plus vite que jamais dans l'histoire de la Terre, trop rapidement pour que certains organismes s'adaptent. Les espèces telles que les moules, les coquillages et les coraux sont particulièrement touchées. Il leur est difficile de former leur coquille protectrice dans de l'eau acide. La progéniture des poissons est également menacée.

Des engrais pour les zones mortes

L'utilisation massive d'engrais et de fumier artificiel dans l'agriculture industrialisée introduit des quantités importantes de nitrates et de phosphates dans les eaux côtières par le biais des cours d'eau, entrainant une accélération de la croissance des algues. Rèsultat: de gigantesques zones mortes dépourvues d'oxygène et de vie.

Le problème du microplastique : un horizon de plastique ?

Les morceaux de plastique qui flottent sur l'océan ne représentent que la partie visible d'un problème bien plus important. En effet, sur 100 % des déchet plastique rejetés à la mer par l'activité humaine, 1 % flotte à la surface et les 99 % restant se cachent dans les fonds marins.

Nous agissons comme ci l'océan était un dépotoir. Les zones côtières sont particulièrement touchées. Les sources d'ordures sont multiples et l'impact sur les écosystèmes affectés est immense.

Le danger du déclin de la biodiversité

Les espèces envahissantes , généralement introduites dans les écosystèmes étrangers par les transports maritimes internationaux, chassent les espèces indigènes. D'autres facteurs néfastes tels que la hausse de la température des eaux, affaiblissent la resistance de certaines espèces aux changements environnementaux.

Vivre dans les zones à risque

La pluspart des grandes mégalopoles du monde ont été établies sur les côtes et beaucoup d'entre elles sont situées sur les deltas des rivières. Bien que le rique de catastrophe naturelle y soit particulièrement élevé, la croissance des mégalopoles côtières se poursuit à un rythme soutenu. Mais seuls les pays riches peuvent se permettre de mettre en place les mesures de protection nécessaires.

Gouvernance de l'océan : le défi de la protection

Exploitation et zones protégées

Le concept de protection de l'océan est récent. Nos ancêtres ont surexploité les ressources naturelles de façon inconsidérée, y compris celles de la mer. Beaucoup de merveilles de la vie marine ont été perdues, une perte que nous pouvons difficilement imaginer aujourd'hui. Ce n'est qu'au cours des 30 dernières années que la superficie des aires protégées a augmenté de manière significative, mais il ne s'agit là que d'une fraction minime de la superficie totale.

À qui appartient l'océan ?

De minuscules îles inhabitées et situées à des milliers de kilomètres du continent ont acquis une valeur géostratégique. Elles permettent aux pays d'étendre leurs sphères d'influence lorsqu'elles se trouvent sur une plaque continentale.

L’océan doit être reconnu comme patrimoine commun de l’humanité
Ségolène Royal aux journées Océan ONU