Lecture

Nous vous proposons une série de textes de Heinrich Böll traduits en français et téléchargeables gratuitement.

Retrouvez nos lectures du week-end, Relations, publiée le 10 Décembre, La balance des Balek, publiée le 12 juin, Ingérence souhaitée, publiée le 15 mai, Au Pont, publiée le 7 mai, et l'Anecdote pour l'abaissement de la morale productiviste, publiée le 24 avril.

Bonne lecture !

Les moutons noirs (1951)

Les moutons noirs (1951)

Lecture du week-end

«En tout cas, une chose est claire : si je suis un mouton noir - et je ne suis moi-même pas du tout convaincu de l’être -, si donc je le suis, je représente alors une autre sorte qu’oncle Otto.»

 

Heinrich Böll- Relations (1950)

Relations

Lecture du week-end

« Ma femme a fait la connaissance de la mère d’une jeune fille qui coupe les ongles de la fille d’un ministre. Aux pieds. Maintenant l’excitation règne dans notre famille. Jusqu’à présent, nous étions totalement dépourvus de relations, mais maintenant nous avons des relations qui ne sont pas à sous-estimer. »

La balance des balek

La balance des Balek

Lecture du week-end

« Sur la table se trouvait la grande balance des Balek, une antique chose tarabiscotée, peinte au bronze doré, devant laquelle s’étaient déjà tenus les grands-parents de mon grand-père, tenant dans leurs crasseuses mains d’enfants les paniers de champignons, les sacs en papier emplis de fleurs de foin, visiblement impatients de savoir quels poids Mme Balek devrait jeter sur la balance pour que l’aiguille oscillante se place exactement sur la ligne noire, cette mince ligne de la justice, qui devait être tracée de nouveau chaque année. »

Au Pont

Au Pont

Lecture du week-end

« Récemment, ils m’ont contrôlé (...) et j’ai fait diablement attention. J’ai compté comme un fou, un compteur kilométrique ne peut pas mieux compter. (...) Ma petite bien-aimée était passée et jamais de ma vie je n’aurais laissé transporter ce bel enfant dans le second futur, cette petite bien-aimée mienne ne doit pas être multipliée et divisée et transformée en néant de pourcentage. Mon coeur saignait... »

Destin d'une tasse sans anse (1954)

Destin d'une tasse sans anse (1954)

Lecture du week-end

« En cet instant, je suis dehors sur le rebord de la fenêtre et je me remplis lentement de neige ; la paille est gelée dans l’eau savonneuse, des moineaux sautillent autour de moi, de rudes oiseaux se bagarrent pour les miettes qu’on leur a jetées, [...]. Je ne vois que pâlement scintiller les lumières du sapin de Noël à travers les fenêtres embuées. »

Anecdote Heinrich boell

Anecdote pour l'abaissement pour l'abaissement de la morale productiviste

Lecture du week-end

« Dans un port du littoral occidental de l’Europe, un homme pauvrement habillé est étendu dans son bateau de pêche et somnole. Un touriste élégamment vêtu met un film couleur neuf dans son appareil photo pour photographier l’image idyllique : le ciel bleu, la mer verte avec des crêtes de vague paisibles et blanches comme neige, le bateau noir, le bonnet de pêcheur rouge. Clic. ... »